Accueil > Politiques européennes > Politique agricole commune - PAC
  • Zoom-arrière
  • Zoom-avant
  • Imprimer
  • Recommander

Politique agricole commune - PAC

La Politique Agricole Commune (PAC), instaurée par le traité de Rome en 1957, répond à la nécessité initiale de garantir l'autosuffisance alimentaire de la Communauté européenne dans une Europe dévastée par des années de guerre.
Elle a en effet permis d'augmenter très significativement le niveau de la production agricole en Europe. Cependant, des déséquilibres sont rapidement apparus et se sont accentués avec le temps, notamment des excès productivistes et des effets néfastes sur l'environnement.

La PAC connaît ainsi depuis le début des années 90 un processus de réforme continu afin de répondre davantage aux attentes de la société. Désormais, elle a pour objectifs de garantir une agriculture européenne compétitive, respectueuse de l'environnement, capable de maintenir la vitalité du monde rural et de répondre aux exigences des consommateurs en matière de bien-être animal, de qualité et de sécurité des denrées alimentaires.
Cette politique est encore la première de l'Union européenne, soutenue par un peu moins de la moitié de son budget. Cette part est cependant décroissante.

Les outils financiers dévolus à la PAC sont le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et FEAGA
(Fonds européen agricole de garantie) qui, depuis le 1er janvier 2007, remplacent respectivement le FEOGA section Garantie et le FEOGA section Orientation.

La Politique Agricole Commune repose sur deux piliers :

Premier pilier
Le premier pilier de la PAC concerne les aides directes et les organisations communes de marchés (OCM) des différentes filières : grandes cultures (céréales, oléagineux, protéagineux), sucre, lait, viande bovine, ovins, fruits et légumes, vins etc... Il représente la plus grosse part des crédits de la PAC. La majeure partie de ces crédits sont consacrés aux primes dans les grandes filières animales (prime à la tête de bétail) ou végétales (prime à la surface) compensant, pour les producteurs, les baisses de prix à la production qui tendent peu à peu vers les prix mondiaux.

Second pilier
Le deuxième pilier de la PAC concerne le développement rural, il vise à améliorer la compétitivité de ces zones, à préserver l'environnement et le patrimoine rural, afin d'assurer l'avenir des zones rurales et de favoriser le maintien et la création d'emplois. Ce deuxième pilier est mis en oeuvre en France dans le cadre du Programme de Développement Rural Hexagonal (PDRH) pour les régions de métropole dont l'Aquitaine.

Pour en savoir plus:


  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google
  • Partager sur technorati
  • Partager sur Viadeo
  • Partager sur Scoopeo
  • Partager sur Digg
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Wikio

Retourner en haut de la page.